Défibrillateurs

DÉCRET DU 19 DÉCEMBRE 2018 : Obligation de s'équiper d'un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) pour les Etablissements Recevant du Public

 

Qu’est ce qu’un défibrillateur ?

Lors d’un arrêt cardiaque, le cœur continue de battre mais de manière désordonnée si bien que l’organe n’est plus en mesure de remplir sa fonction de pompe sanguine : c’est ce que l’on appelle la fibrillation. Le seul moyen d’enrayer ce processus et de rétablir un fonctionnement cardiaque normal est d’utiliser un défibrillateur externe. La défibrillation permet de redémarrer le système électrique du cœur par le biais de chocs électriques. Il existe des défibrillateurs manuels, automatiques et semi-automatiques. Les procédures sont « automatisées » en ce qui concerne la détermination des paramètres (analyse du rythme cardiaque, puissance du choc électrique, nombres de chocs...). Il existe également des défibrillateurs internes qui sont placés chez les patients à risques.

 

Les différents types de défibrillateurs

Il existe 2 types différents de défibrillateurs. Le DEA (défibrillateur entièrement automatique) et le DSA (défibrillateur semi-automatique). Le fonctionnement des deux appareils est similaire, en revanche la différence se situe dans la délivrance du choc électrique, automatisée pour l’un et nécessitant l’action de l’homme pour l’autre. A noter que la législation n’impose pas l’utilisation d’un modèle automatique ou semi-automatique.

 

La défibrillation automatisée externe

Le terme de défibrillateur automatisé externe (DAE) est souvent l’objet de confusion avec d’autres sigles. On appelle défibrillation externe le fait d’administrer un choc électrique à la victime par le biais d’un appareil externe (il existe des défibrillateurs internes placés chez des patients à risques). Les procédures sont automatisées, c'est-à-dire qu’elles ne nécessitent pas une intervention humaine. Dans la famille des DAE, on compte les matériels entièrement automatiques (DEA) et les semi-automatiques (DSA).

 

> Le Défibrillateur Entièrement Automatique

Si une personne est en arrêt cardio-respiratoire, le Défibrillateur Entièrement Automatique (DEA) ou Défibrillateur Automatique (DA) analyse automatiquement le rythme cardiaque du patient afin de déterminer s’il faut ou non administrer un choc électrique. Et l’administrera le cas échéant afin de relancer l’activité électrique cardiaque. Un message vocal prévient de l’imminence du choc afin que personne ne touche la victime à ce moment.

 

> Le Défibrillateur Semi-Automatique

Avec un Défibrillateur Semi-Automatique (DSA), le choc est infligé par l’utilisateur après analyse du tracé cardiaque si l’appareil l’indique. C’est donc l’utilisateur qui délivre le choc à l’aide d’un bouton poussoir. L’avantage de ce système est que ce dernier peut s’assurer que personne ne touche la victime au moment de la délivrance du choc. Le sauveteur peut choisir le moment où il délivre la décharge et il peut donc veiller à ce que toutes les conditions soient parfaitement réunies. Toutes les données des analyses (données ECG) et des actions effectuées par le défibrillateur semi-automatique sont gardées en mémoire où elles pourront être consultées par les spécialistes et les sauveteurs.  

 

La défibrillation rapide

On estime que les secours mettent en moyenne 9 minutes pour arriver sur les lieux d’un arrêt cardiaque afin de secourir la victime. Dans la rue ou dans les lieux publics, les premiers témoins jouent un rôle capital : ils peuvent agir immédiatement dès que la crise est survenue. La défibrillation rapide consiste à réduire l’écart entre la perte de conscience et la prise en charge de façon à passer sous la barre des 3 minutes entre les deux.

 

Comment choisir son défibrillateur ?

Choisir le bon niveau d’agrément
Les défibrillateurs ont soit le marquage CE (Conformité Européenne) et FDA (Food and Drug Administration) soit CE uniquement. Une évaluation renforcée des appareils mis sur le marché est désormais nécessaire (se rapproche des normes FDA). Seuls les appareils disposant de l’agrément FDA aujourd'hui seront encore sur le marché en 2020.
Aussi, préférez dès aujourd'hui des appareils disposant de l’agrément FDA et du marquage CE.

Choisir la sécurité d’utilisation
Avec la mesure de la qualité du massage cardiaque à l’aide des capteurs RCP. Une aide importante pour un public non averti.

Choisir un fabricant implanté en France depuis plusieurs années

Choisir la meilleure étanchéité possible
Même protégé par un boitier, car il peut être utilisé à l’extérieur.
Plus le défibrillateur est étanche, meilleur sera sa tenue dans la durée.

Choisir un niveau élevé d’auto-test de fonctionnement
Des tests doivent être réalisés à intervalles fréquents et réguliers sur le défibrillateur, les batteries et les électrodes.
Le défibrillateur doit également prévenir l’utilisateur en cas de problème ou en cas d’utilisation.

Choisir le suivi et le contrôle
Réaliser en interne ou par un prestataire agrée COFRAC (Comité Français d'Accréditation) le suivi et le contrôle du défibrillateur et de ses accessoires.

Il y a 13 produits.

Affichage 1-13 de 13 article(s)

Filtres actifs